Champ école

Le premier projet champ école a été lancé dans des écoles en 2011-2012.

Très rapidement, il est devenu un instrument pédagogique qui permet  de façon participative aux apprenants (élèves) et aux professeurs de mieux connaître la relation entre l’eau, la plante et la terre dans le développement des végétaux.

Cela a servi de cadre d’échanges et a permis aux élèves de mieux connaître la plante, de comprendre les relations entre l’homme et la plante dans les différents cycles naturels.

Ce projet a aussi permis aux élèves d’être en contact direct avec les plantes.

Les professeurs ont eu une compréhension plus approfondie des grands principes de l’environnement.

Ce projet a été un moyen d’occuper sainement les élèves à travers les travaux menés dans les champs aux heures creuses. Cependant, il faut préciser que les cours portant sur ce projet étaient dispensés pendant les heures consacrées à la matière traitant de la Science de la Vie et de la Terre (SVT).

Tous ces actions ont permis d’expliquer aux élèves le rôle de la végétation sur la qualité de l’air.

Après s’être imprégné des réalités de la situation du paysage forestier ivoirien très fortement dégradé, un livret a été réalisé sur les arbres, ce qu’ils apportent à la nature et à l’homme. Ainsi, par exemple, le fromager y est identifié a travers ses origines, son utilisation, etc.

Forêt tropicale et bio-diversité

Au regard de ces deux projets et de façon très spontanée, la Fondation Soundélé Konan a été saisie par le Ministère des Eaux et Forêts pour une collaboration, dans le cadre de la sensibilisation des élèves au moyen de son projet « UNE ECOLE, 5 HECTARES DE FORET » qui a démarré en 2013.

Actions sur le terrain

  • En 2013 et 2015, planting d’arbres dans la forêt d’Anguédédou pour participer à la sauvegarde de la nappe phréatique principale qui alimente toute la ville d’Abidjan en eau potable
  • La Fondation Soundélé Konan a participé au 1er congrès des communes forestières d’Afrique de l’Ouest à Ouagadougou au BURKINA FASO du 15 au 18 juin 2009.

 

  • Elle s’est beaucoup fait entendre pendant ce grand congrès.

Initiation à l’agroforesterie accompagnée d’opérations de plantations

  • Déjà en avril 2003,  la Fondation Soundélé Konan, en partenariat avec la société israélienne Dynamic Shells, a initié dans le département de Prikro, avec la coopérative des femmes de
    Koffi-Amoinkro, un Projet d’agroforesterie sur un espace de 200 hectares (anacarde, teck), à la sollicitation du Roi NANAN ANZAN PKIN III.
  • Essence plantée : Teck
  • Ce projet est à ce jour en phase de production.

Le 05 décembre 2014, cérémonie du Cinquantenaire du grand quotidien ivoirien Fraternité Matin : planting d’arbres organisé par la Fondation Soundélé Konan.

A cette occasion, une forêt dénommée « Forêt Soro Kigbafori Guillaume » a été créée sur le site du journal, sur une superficie de 2 ha, avec les essences endémiques suivantes: Fromager, Makoré, Vène.

Mars 2009 : Visite des amis environnementalistes de la Fondation sur un des chantiers de réhabilitation de forêt à Oumé, ville située dans le Centre-Est de la Côte d’Ivoire.

Participent à cette visite encadrée par Monsieur Ballé Pity: Suez Environnement et l’Association des Communes Forestières de France

4 août 2015 : Participation de la FONDATION SOUNDELE KONAN à l’atelier de restitution sur le mécanisme de l’Emploi Jeunes dans les filières vertes par le Ministère de l’Environnement et de la Salubrité Urbaine.

A cet atelier, la Présidente de la Fondation était rapporteuse de séance.
Elle a contribué à faire émerger des solutions pour l’emploi des jeunes.

Le Président du Conseil Régional du Bélier, le Ministre Ahoussou Kouadio Jeannot a mandaté la Fondation Soundélé Konan
pour l’élaboration et la conduite du projet de la restauration forestière et de la valorisation écotouristique de la Région du Bélier.
La Fondation a fini l’étude de ce grand projet et l’a remise au Président du Conseil Régional. La Fondation s’attèle à sa réalisation.

18 septembre 2015 :

Participent à la réunion sur le projet de la restauration forestière et de la valorisation écotouristique dans la Région du Bélier, animée par la Présidente de la Fondation Soundélé Konan, Madame Adrienne Soundélé :

 

  • Monsieur Jacques PLAN, Président de l’Association SILVA – France et partenaire de la Fondation Soundélé Konan, en mission en Côte d’Ivoire ;

 

  • Monsieur Serge AKA ANGHUI, Responsable de la réalisation des pépinières de la Fondation ;

 

  • M. ALLEY Hugues, Directeur Général du Conseil Régional du Bélier et ses collaborateurs, très intéressés par les propositions de la Fondation.

Création et développement des Clubs Soundélé Konan en milieu scolaire

Avec ENKO EDUCATION, la Fondation Soundélé Konan initie des actions de sensibilisation et la création de Clubs Soundélé Konan dans les écoles publiques et privées, avec le soutien du Ministère en charge de l’Education Nationale.

Les élèves du Lycée International ENKO INTERNATIONAL SCHOOL – ANGRE créent le premier Club Soundélé Konan avec la Fondation le 19 décembre 2016.

  • Les élèves de Enko International School, fondateurs des Clubs Soundélé Konan se déplacent dans les Lycées Nangui Abrogoua pour la cérémonie de création des Clubs des deux établissements, en présence du DREN pour ABIDJAN, du représentant du Maire d’Adjamé, représentant de l’UNESCO, Bureau-ABIDJAN, et du représentant du Ministre de l’Education Nationale.

 

  • La veille de la cérémonie, les élèves des Lycées Nangui Abrogoua 1 et 2, encadrés par la Fondation Soundélé Konan, nettoient leur lycée.

Une séance de travail  pour  l’installation des Clubs Soundélé  Konan pour l’environnement  et  la sensibilisation des élèves sur la protection de l’environnement dans les Lycées et Collèges en Côte d’Ivoire : Lycées 1 et 2  Adjamé.
Étaient présents à cette séance de travail :

  • le Directeur Régional de l’Education  Nationale d’Abidjan 1 (Monsieur Sar Mass Augustin) ;
  • la Présidente de la  Fondation Soundélé Konan  (Madame Adrienne  Soundélé) ;
  • la Directrice du Lycée International ENKO Angré (Madame Noèlle Delhomme) ;
  • la Directrice du Collège International ENKO Riviera (Madame Dalpé  Ginette) ;
  • la Secrétaire Générale de la Direction Régionale de l’Education Nationale d’Abidjan 1 (Madame Touré Amina Kéita)

Signatures

En 2013, suite aux nombreuses actions menées dans les lycées et collèges, la Fondation Soundélé Konan signe une convention  de partenariat avec le Lycée Français Blaise Pascal représenté par son Proviseur Noëlle DELHOMME et le projet « UNE ECOLE – 5 HECTARES DE FORET » au Ministère des Eaux et Forêts, en présence de plusieurs personnalités, et en particulier, Nicolas FRELOT, Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle, représentant de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, sous le regard du Ministre des Eaux et Forêts, Monsieur Babaud Darret.

En 2015, signature d’un accord de partenariat entre la Fondation Soundélé Konan, l’International Community School of Abidjan (ICSA) et le projet UNE ECOLE – 5 HECTARES DE FORET du Ministère des Eaux et Forêts, sur le site planté par les élèves après avoir réalisé des pépinières sur toute l’année scolaire.

Le 25 novembre 2016, signature du Protocole d’Accord Cadre entre la Fondation Soundélé Konan et la Direction Régionale de l’Education Nationale d’Abidjan 1. Pour la Fondation, Madame Adrienne Soundélé et pour la Direction Régionale, Monsieur Sarr Mass Augustin.

 Pépinières

Nous avons vu la bienveillance dans le regard de nos parents, en conduisant leur mission dans le domaine de la foresterie ivoirienne. C’est pour tout ceci que nous avons nommé nos pépinières comme suit :

  • Feu Félix Houphouët Boigny (Tout premier ministre Ivoirien de l’agriculture en Côte d’Ivoire)
  • Feu Charles Bauza Donwahi (Ministre de l’agriculture de la Côte d’Ivoire après le Président Houphouët)
  • Monsieur Aboulaye Sawadogo
  • Monsieur Lambert Kouassi Konan
  • Feu Comoé François
  • Feu Théodore Koffi Attobra
  • Monsieur Vincent Pierre Lokrou
  • Monsieur Joseph Aka Anghui
  • Madame Madeleine Tchikaya
  • Monsieur Amadou Ouattara
  • Monsieur Babaut Darret
  • Monsieur Soro Yamani (actuel DG des Eaux et Forêts )
  • Madame Fatou Syllah

Se sont aussi battus pour l’industrialisation du bois sur place en Côte d’Ivoire:

  • Monsieur Aboulaye Diallo
  • Feu Coulibaly Gon (GBOMPLÉ)
  • Feu Coulibaly Daouda
  • Feu Paul Gidibo
  • Monsieur Jacques Servant
  • Feu Djibo Sounkalo
  • Monsieur Omaïs

Nous avons beaucoup d’autres noms aussi importants que portent nos pépinières.

 Perspectives 

1- Bande dessinée (en construction)

2- Forêt sacrée : projet porté par la Fondation Soundélé Konan

Les forêts sacrées font partie du patrimoine culturel et cultuel ivoirien. Ce sont des forêts à statut particulier érigées par les communautés villageoises qui en sont elles-mêmes les usagers et les protecteurs.

Les forêts sacrées constituent une inestimable réserve de biodiversité et, à ce titre, elles doivent être protégées contre les agresseurs extérieurs qui s’en prennent aussi bien à la faune qu’aux arbres et particulièrement aux essences rares.

Avec ce projet initié par l’Administration, chaque communauté villageoise sera encouragée à continuer à agir à son niveau pour mieux encore conserver et protéger sa forêt sacrée tout en tirant un revenu.

La mise en œuvre du projet va nécessiter un processus participatif.

Il sera lancé très bientôt avec le Chef de Projet Colonel Kouadio Kouassi, du Ministère des Eaux et Forêts qui en est lui-même concepteur et rédacteur.

Toutes les interventions qui seront faites profiteront aux communautés villageoises. Les forêts sacrées seront classées dans les forêts privées coutumières.

Les retombées de la protection de ces forêts sacrées sont :

  • un gain en qualité et quantité de l’eau disponible,
  • un accroissement des réserves de biodiversité et,
  • une atténuation des effets pervers du changement climatique.

3- Éco-tourisme (Ecolodge) en construction